L’aventure du groupe LBY démarre en 1992

Serge Blanco est au crépuscule de sa carrière de rugbyman. Joueur de légende, inclassable et incomparable, il détient le record d’essais marqués en Équipe de France et vient de participer à la première Coupe du monde de l’histoire en échouant en finale contre les All Blacks. Il devient pour l’éternité « le Pelé du rugby ».

Jean-Jacques Lauby, passionné de ballon ovale, ancien professeur de sport reconverti dans le détail de prêt-à-porter, va à la rencontre de Serge Blanco et lui propose de créer des vêtements portant son nom. L’arrière du Biarritz olympique et du XV de France, considéré comme le meilleur joueur de tous les temps à son poste, accepte à condition d’attendre la fin de la saison rugbystique et le terme de sa carrière sportive.

Quelques mois plus tard, la marque SERGE BLANCO était lancée.

LIRE LA SUITE




HISTOIRE



Jean-Jacques Lauby et son épouse, chargée de la partie administrative et financière, ont bâti cette success-story depuis le Sud-Ouest de la France.
Avec une première boutique dans la région toulousaine comme point de départ, l’enseigne SERGE BLANCO compte désormais près de 70 boutiques exclusives dans l’Hexagone et la marque est distribuée dans 250 points de vente multimarques en prêt-à-porter, dont une vingtaine à l'export, et dans 350 boutiques en maroquinerie en France.

En juillet 2008, le groupe LBY a entamé sa première mutation. Lionel et Elsa Lauby succèdent à leurs parents en reprenant les rênes de la société familiale, avec comme objectif de développer la notoriété de la marque au-delà des frontières de l’Hexagone et de donner une nouvelle orientation dans les collections et dans la communication, tout en conservant l’esprit originel de la marque.

Le mois de juin 2012 marque un nouveau virage dans la vie du groupe LBY et de son développement avec la création de la marque JOE SAN.